Claustrophobe : comment s’en sortir ?

Categories Santé
Claustrophobe

La claustrophobie touche pas mal de gens. C’est un trouble de l’anxiété face à des situations dans la vie quotidienne. Elle touche d’ailleurs des gestes anodins du quotidien, mais qui se révèlent handicapants pour certains. En effet, l’anxiété et la peur d’être enfermé dans un lieu clos sont élevées. Quel que soit l’âge, la claustrophobie peut toucher tout le monde. Des conseils pour surpasser ces mauvais comportements sont disponibles dans les lignes qui suivent. N’hésitez pas à les parcourir pour essayer de gérer votre cas si vous en est atteints ou qu’un de vos proches est concerné !

Détecter la claustrophobie chez soi 

Vous vous posez certainement la question si vous êtes claustrophobe ou non. Cette question ne vous donnera pas de réponse directe. Seule, l’action peut vous démontrer que vous en êtes atteint ou pas. Essayez d’entrer dans un ascenseur. Sachez que ce n’est pas cet équipement d’immobilier qui pose problème. Il est peu apprécié par les gens de par le fait qu’ils se sentent enfermer dans ce petit espace. Pour détecter que vous avez une claustrophobie, montez l’ascenseur et décrivez votre sensation. Une personne claustrophobe entrant dans un ascenseur peut éprouver soit une palpitation, soit une angoisse, soit une crise de panique, soit même un évanouissement. Cette maladie est bien sûr curable. Vous pouvez voir ce site un psychologue qui saura vous accompagner à surmonter cette crise. À Travers une consultation, un entretien et des traitements selon votre cas, le psychologue vous prescrira des séances pouvant vous aider à passer la claustrophobie. 

Éviter la claustrophobie : est-ce possible ?

Les personnes évitant de se faire enfermer cherchent toujours une solution pour fuir le cas. En effet, elles sont aptes à prendre l’escalier de façons courageuses pour éviter l’ascenseur. De même, elles prendront le bateau pour ne pas s’exposer à un tunnel. Ouvrir une fenêtre avant de se coucher est aussi un geste de solution à la peur. Toutes ces solutions sont peut-être envisageables, mais elles ne sont qu’augmenter la peur et l’angoisse en la personne. Ces dernières ne guérissent pas du tout l’individu. Pour ce faire, l’idéal est de demander conseil auprès d’un psychologue. Celui-ci vous aidera non pas à fuir l’évidence, mais à affronter votre peur et qu’enfin vous ne chercherez plus un plan B pour éviter l’enfermement quelconque.

Soigner la claustrophobie : comment ?

Pour bien traiter la peur maladive liée à la claustrophobie, le professionnel en psychologie vous aide de près. Une thérapie cognitive et comportementale est la plus appropriée à la guérison de la claustrophobie. Le traitement vise à mettre de l’ordre sur les peurs réelles ainsi que les craintes déséquilibrées. La mémoire doit donc faire face à la situation et que celle-ci ne présente pas de danger. De manière répétitive, le sujet sera habitué à la situation et n’aura plus peur. Des exercices pratiques se réaliseront également lors de la thérapie. Le patient du psychologue essayera de maîtriser sa peur au fil des exercices. Sa peur disparaîtra après quelque temps d’habitude à gérer les angoisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *